Presse

Documentation

fiche d'info ASTRID de A à Z ACTUALITÉS SWITCH photothèque

Vous trouverez ci-dessous la liste des communiqués les plus récents.

Communiqué de presse - 18/10/2017

ASTRID lance la nouvelle génération Blue Light Mobile
Communications prioritaires à haut débit pour gestionnaires de crises

Gand, 18 octobre 2017 - ASTRID, l’opérateur télécoms spécialisé des services de secours et de sécurité en Belgique, a lancé aujourd’hui sa nouvelle génération de Blue Light Mobile. Le Centre de crise ainsi que 150 invités des services de secours et de sécurité ont participé au lancement. Ce nouveau service de communication à haut débit combine la voix et les données, et est désormais disponible pour les gestionnaires de crises tels que les bourgmestres et fonctionnaires de la planification d’urgence. Le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Jan Jambon a procédé aujourd’hui à la remise des premières cartes SIM aux différentes disciplines.

Trois réseaux en un
ASTRID a lancé Blue Light Mobile comme offre de communication high speed data en 2014. Une seule carte SIM donne accès aux 3 opérateurs commerciaux en Belgique et à 11 opérateurs dans les 4 pays frontaliers, dans un environnement prioritaire et sécurisé. Les services de police et de secours disposent ainsi de la meilleure couverture en Belgique et dans les régions frontalières. Aux endroits où la couverture d’un réseau donné est absente, la tablette ou le portable de l’utilisateur bascule automatiquement au réseau offrant de la couverture à ces endroits. Les communications de données sont rapides, sécurisées et prioritaires.  

Bureau mobile sur le terrain
Les communications mobiles Blue Light Mobile offrent de nombreux avantages concrets sur le terrain. Par exemple : des équipes peuvent facilement contrôler en temps réel des numéros de plaques via une tablette, réaliser des contrôles d’identité, rédiger un rapport, consulter la base de données de substances dangereuses, échanger une photo ou un plan avec le dispatching. La carte SIM donne accès au cloud privé. Via ce cloud, le service de secours dispose d’un environnement sécurisé pour ses applications propres, mais peut également partager des applications pour échanger des données entre les disciplines. Bref, le principe du « bureau mobile » est à portée de main des équipes pédestres ou à bord des véhicules d’intervention.

Nouveau : communications vocales prioritaires
En plus de l’offre data, la deuxième génération Blue Light Mobile permet les communications vocales. Les utilisateurs peuvent désormais téléphoner de manière rapide et prioritaire au moyen de leur gsm ou smartphone habituel. Blue Light Mobile bénéficie donc à présent d’une caractéristique unique, à savoir une priorité sur tous les autres utilisateurs.

L’offre de service
L’offre se décline en 2 niveaux: FIRST et PRIOR. Les deux niveaux offrent des communications prioritaires. Les utilisateurs d’une carte PRIOR reçoivent en plus la garantie que leurs communications vocales et de données bénéficient de la priorité absolue sur tous les autres utilisateurs GSM. Le nombre de cartes SIM PRIOR est pour l’instant limité à 6000 exemplaires afin d’assurer l’efficacité de l’accès prioritaire. En revanche, le nombre de cartes SIM FIRST reste illimité pour tous les services de secours et de sécurité.

Les cartes SIM Blue Light Mobile sont aussi personnalisables. Chaque utilisateur individuel a le choix de faire activer certaines formules et options de communication. Les autorités et services de sécurité pourront, à partir du 1er novembre, procéder à la mise en service progressive des cartes SIM Blue Light Mobile.

Qui peut utiliser Blue Light Mobile?
Chaque service de police, chaque corps de sapeurs-pompiers et chaque service de secours médical, les aéroports, les villes, communes et provinces, la Défense et bien d’autres organisations se verront attribuer, selon leur taille, un nombre donné de cartes SIM prioritaires. Chaque service pourra les répartir librement au sein de sa structure.

Jan Jambon, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur :
“Le gyrophare bleu des véhicules prioritaires que nous connaissons tous dans la circulation existe désormais dans le domaine de la téléphonie. Concrètement, 6000 personnes qui jouent un rôle clé dans la chaîne de la sécurité, bénéficieront, à partir du 1er novembre, d’une carte SIM spéciale qui leur permet d’avoir la priorité en tout temps via leur GSM. Même en cas de surcharge du réseau téléphonique : cette carte SIM PRIOR permet d’avoir toujours accès. Les communications vocales et de données bénéficient de la priorité absolue sur tous les autres utilisateurs”.

“Les récentes situations d’urgence et grands événements qu’ont rencontré notre pays ont montré à suffisance la nécessité impérative de disposer de moyens de communication efficaces et stables », explique Frédéric De Fays, expert du Centre de Crise.

Complémentarité entre Blue Light Mobile et communications radio
Avec Blue Light Mobile, ASTRID offre une réponse au besoin en communications vocales individuelles et prioritaires. Les personnes qui n’ont pas une radio ASTRID sur eux au quotidien peuvent à présent communiquer plus rapidement au moyen de leur gsm, smartphone ou tablette habituels.
Soyons clairs : Blue Light Mobile ne remplace nullement le réseau radio existant d'ASTRID mais constitue un service complémentaire. Le réseau radio d’ASTRID reste le principal canal pour la communication vocale de groupe de tous les services de secours.

Blue Light Mobile illustre l’approche innovante d’ASTRID. Marc De Buyser, directeur général d’ASTRID:
« Grâce au nouveau contrat de gestion, ASTRID peut se consacrer au renouvellement de l’ensemble de ses systèmes de communication. Par ailleurs, nos équipes mettent leur savoir-faire technique au service d’initiatives qui soutiennent les intervenants sur le terrain dans leurs missions qui sauvent des vies ». 

Un travail d’équipe efficace
« Le développement de Blue Light Mobile est le résultat d’une étroite collaboration : la plate-forme ASTRID a permis sa mise en place, l’IBPT l’a approuvé et de nombreuses parties avaient une volonté forte de mettre tout en œuvre pour que cela soit possible. Le Comité Consultatif des Usagers a fourni un appui permanent à ASTRID », souligne le Ministre Jan Jambon.

--------------------------------------------------Fin du communiqué de presse---------------------------

Communiqué de presse - 6/6/2016

Nouveau système ASTRID pour le rappel des volontaires de tous les services de secours

ASTRID a procédé ce weekend au basculement de l’ancien système de rappel de personnes (aussi appelé paging) vers le nouveau système. Le paging est utilisé par les services d’incendie et de secours pour le rappel des volontaires équipés de bips (pagers) sur lesquels ils reçoivent des messages d’alerte. Entamés depuis 1 an, les importants travaux préparatoires étaient indispensables pour renouveler l’infrastructure et assurer la continuité du service à l’avenir. Tout au long du processus, ASTRID a travaillé de concert avec les services utilisateurs. Durant le basculement du samedi 4 juin, ASTRID a informé en continu les utilisateurs sur l’état d’avancement des opérations. Techniquement complexe, la migration a été réalisée dans un créneau de 4 heures (entre 8 et 12h) durant lequel le service paging a été interrompu. Après plusieurs mois de préparation, les équipes techniques d’ASTRID et des fournisseurs ont tout mis en œuvre pour assurer le bon déroulement des opérations. Après le basculement des 226 antennes réparties sur l’ensemble du pays, les pagers (bipeurs) des pompiers et secouristes volontaires et les terminaux d’alarme installés dans les casernes se sont automatiquement connectés au nouveau système. Samedi après-midi, les équipes ont effectué une intervention technique sur site pour 30 antennes. Chaque année, plus de 2.300.000 messages d’alerte transitent via le réseau de paging ASTRID. Les travaux ne concernaient pas le réseau radio ASTRID, celui-ci a continué à assurer les communications radio.   

Travaux indispensables
Certaines composantes de l’ancien système de paging étaient devenues obsolètes (2001) ou étaient arrivées en fin de vie. Leur maintenance ou remplacement ne pouvait plus être assurée par le fournisseur. Le service paging est un outil privilégié pour rappeler les pompiers volontaires à la caserne. En concertation avec les utilisateurs, le choix s’est à nouveau porté sur le standard POCSAG, une technologie éprouvée et très répandue qui continue à répondre aux besoins opérationnels des services de secours. Le renouvellement du système de paging consiste dans le remplacement du cœur de réseau et son système de secours (centralisés dans 3 centres de données), le remplacement progressif des émetteurs répartis sur les antennes ainsi que l’ajout de fonctionnalités à valeur ajoutée pour les utilisateurs. Au terme d’un marché public attribué à la société Thales en 2015, la technologie de paging est considérablement mise à jour par rapport à l’ancien système tout en permettant une compression des coûts de fonctionnement.

Les utilisateurs du système de rappel de personnes (paging)
Un pager, bipeur ou sémaphone est un petit appareil sur lequel le volontaire peut recevoir des messages courts (exemple : « intervention urgente - incendie habitation ») ou des codes envoyés par la caserne. Les principaux utilisateurs de ce système d’alerte simple et efficace sont les corps de sapeurs-pompiers (volontaires), la protection civile, différents services médicaux d’urgence, médecins, hôpitaux et la Croix-Rouge. Le système permet de transmettre un message d’alerte simultanément à un grand nombre de volontaires équipés de pagers qui se trouvent hors de la caserne (à leur travail ou domicile). Chaque jour, quelque 6.400 messages d’alerte transitent via le réseau paging ASTRID.  Les abonnements paging pour les zones de secours (pompiers) et les services de secours publics sont gratuits. 

Christophe Grégoire, directeur technique et opérations d’ASTRID :
« Cette montée en puissance technologique représente un avantage opérationnel direct pour les utilisateurs de terrain, notamment les 12.000 sapeurs-pompiers volontaires actifs dans toute la Belgique. La continuité du service est assurée pour les 15 prochaines années. Je remercie tous les utilisateurs ainsi que toutes les personnes qui ont pris part aux opérations pour leur support dans cette migration complexe ». 

Les caractéristiques et avantages du nouveau système paging :

  • messages envoyés beaucoup plus rapidement grâce au traitement accéléré dans le système central

  • meilleure redondance : les systèmes centraux sont doublés et échangent leurs données en permanence
  • un monitoring avancé à partir de l’ASTRID Service Centre
  • les 21.000 pagers présents sur le terrain ne doivent pas être remplacés
  • support technologique garanti par le fournisseur (Thales) de l’infrastructure pour les 15 prochaines années
  • nouvelles fonctionnalités importantes à terme :
    - chiffrement des messages
    - envoi d’un accusé de réception
    - retransmission automatique en cas d’échec d’acheminement

La technologie
Le réseau de paging ASTRID se compose de 226 antennes réparties sur le territoire national et de systèmes de gestion centraux (serveurs). Les messages d’alerte sont transmis à partir du serveur vers les antennes qui à leur tour les transmettent vers les pagers. La technologie du réseau de paging ASTRID est basée sur le standard POCSAG. Le système permet aux services de secours de transmettre et de recevoir rapidement des messages sur l’ensemble du territoire. Le réseau de paging ASTRID offre une couverture « indoor » maximale. Les messages paging peuvent être envoyés par téléphone, via une radio ASTRID ou, plus spécifiquement, via un pc ou un terminal d’alarme.


--------------------------------------------------Fin du communiqué de presse---------------------------

Frederik Langhendries
Frederik
Langhendries
Communication Manager
Michaël Sterckx Communication Officer
Michaël
Sterckx
Communication Officer

Suivez-nous