TETRAsim : pour votre propre sécurité

Mélanie Malcourant et Katleen Claerhout : Inspecteurs de la zone de police Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest)

TETRAsim voor je eigen veiligheid ASTRID

Mélanie Malcourant et Katleen Claerhout travaillent depuis 2005 et 2004 respectivement à la zone de police bruxelloise Midi. Elles ont notamment collaboré au développement de TETRAsim, l’outil de simulation radio d’ASTRID pour un bon usage de l’appareil.

En quoi consiste votre fonction ?
Mélanie : « C’est relativement varié. Nous travaillons comme OPO, programmeur opérationnel. Nous entrons des informations dans la base de données ASTRID.

Nous essayons aussi de faciliter la tâche des collègues autant que possible. Par exemple, nous demandons à un maximum d'écoles de la zone de nous fournir des plans que nous entrons ensuite dans les systèmes et qui peuvent se révéler très utiles en cas d'incident. Nous mettons la documentation à la disposition du personnel dans notre zone de police.

Autre exemple : nous recherchons activement des personnes de contact auprès de pharmacies notamment. En cas de cambriolage, nous pouvons les avertir. Les patrouilles ne doivent plus rester sur place durant des heures et peuvent rapidement se libérer pour d’autres tâches. »

Vous avez également collaboré au développement de TETRAsim ?
Katleen : « Oui et nous sommes les seules déléguées de la police locale. En pratique, nous avons développé une série de scénarios pour nos propres radios Motorola. D’autres ont rédigé les scénarios pour les radios Sepura et Airbus. Toutes les fonctionnalités des radios sont abordées : du bouton marche/arrêt et du code PIN jusqu’au changement du groupe de communication, aux fonctions des différentes touches, etc.

Le développement de TETRAsim fait suite aux attentats du 22 mars 2016. Nos dirigeants se sont rendus compte à cette occasion que trop d’intervenants faisaient un usage incorrect de leur radio, ce qui se répercute sur la disponibilité du réseau. »

Comment ça ?
Katleen : « On recourt encore bien souvent à la communication vocale alors que vous pouvez aussi utiliser des touches de raccourci pour envoyer un message court. L’envoi d’un message au lieu d’un appel téléphonique au centre de dispatching pour signifier que vous êtes sur place réduit considérablement la charge des antennes-relais. En situations de crise, un usage correct des radios peut faire la différence. »

Mélanie : « On remarque que bon nombre de nouveaux collègues et même des anciens ne connaissent pas certaines finesses et fonctions. Nous ne reprochons rien aux écoles de police : il n’y a tout simplement pas assez d’heures disponibles pour enseigner le bon usage des radios. C’est pourquoi TETRAsim est vraiment le bienvenu. Il est nécessaire que chaque corps de police ou chaque service encourage fortement ses collaborateurs à suivre une remise à niveau annuelle au moyen de TETRAsim. Pourquoi les exercices de tir sont-ils obligatoires et pas la formation radio ? Nous le disons souvent et cela s’avère vrai : pour votre sécurité, une radio est aussi importante que votre arme de service ! »

Flambant neuf : le nouveau logiciel de dispatching RCS9500.
Katleen : « On vient en effet tout juste de l’installer. Il faut reconnaître que tout le monde est enthousiaste. Le système est convivial et robuste. Pour cela aussi, nous avons suivi une formation chez ASTRID. Nous pouvons ainsi conseiller et assister nos collègues ! »

Vous êtes également devenues amies au travail ?
Katleen : « Nous nous connaissions bien de vue, mais ce n’est que dans notre fonction actuelle que nous avons appris à nous connaître. On s’entend super bien et c’est toujours un plus quand on fait équipe. Nos filles sont nées à deux semaines d’intervalles. Nous nous voyons donc régulièrement, pendant les heures de service mais aussi en dehors. »

Newsletter background
Recevoir l'E-zine

Abonnez-vous à notre e-zine et restez informé(e). Vous le recevez dans votre boîte mail.

switch achtergrond
SWITCH 36
SWITCH Magazine

Le magazine trimestriel d’ASTRID vous informe de l’évolution des services, des expériences de terrain et des nouveautés technologiques.