Le second canal de contrôle

vital lors d’événements de grande ampleur

ASTRID radio's

Les radios de votre organisation sont-elles correctement configurées pour l’accès au deuxième canal de contrôle? ASTRID l’imposera dans l’avenir, mais c’est d’ores et déjà vivement conseillé, surtout si votre organisation est active dans une grande ville.

Lors d’événements de grande ampleur dans les principales villes du pays, l’utilisation intensive des données de localisation (AVL/PL), mais également d’autres messages liés à la signalisation du réseau TETRA, pourrait engendrer une charge élevée du canal de contrôle sur certains mâts. ASTRID a mis en place un 2ème canal de contrôle (Secondary Control CHannel – SCCH) à destination des radios afin de pouvoir supporter des niveaux de charge plus élevés au niveau de la signalisation. Cependant, le nombre de radios en mesure d’utiliser ce second canal de contrôle est encore trop peu élevé à ce stade.

Réduire le délai d’attente en cas de charge élevée
Le 2ème canal de contrôle permet de renforcer la capacité du réseau et d’ainsi traiter un plus grand nombre de radios enregistrées simultanément sous un même mât, ainsi que leurs données de localisation. Pour rappel, outre la gestion des données de localisation, le canal de contrôle traite toutes les informations de signalisation entre un terminal radio et le réseau (signalisation pour les droits de communication, identification des membres d’un groupe, mobilité, etc.). Dans les cas extrêmes, une charge très élevée du canal de contrôle sur la liaison montante (radio vers station de base) peut se traduire par un délai d’attente plus long lors de la réalisation d’une communication de groupe pour les utilisateurs sur le terrain.

Désormais obligatoire
Les utilisateurs sont invités à vérifier si leur radio est bien configurée pour accéder au second canal de contrôle. Si tel n’est pas le cas, il leur est vivement recommandé de s’adresser au fabricant afin d’ajouter cette option, pour autant que leur radio soit suffisamment récente pour être compatible. ASTRID insiste sur l’importance de commander cette option. En effet, sans un nombre suffisant de radios ayant accès au 2ème canal de contrôle, la répartition de la charge entre les deux canaux de contrôle disponibles ne sera pas optimale. Menant à des temps d’attente potentiellement plus longs pour l’établissement d’appels lors d’événements de grande ampleur. Il est à noter que cette fonctionnalité ne concerne que les grandes villes où la demande en signalisation est plus élevée, en raison d’une plus grande concentration d’utilisateurs. Une étude réalisée par ASTRID a montré qu’il fallait uniquement équiper les mâts dont la capacité atteignait six TTRX ou plus. A Bruxelles, le second canal de contrôle a déjà été déployé sur les mâts concernés. A l’avenir, les fournisseurs auront l’obligation dans le nouvel accord-cadre de fournir cette option. Le prochain accord-cadre qu’ASTRID conclura pour l’achat des radios rendra cette option obligatoire. Par ailleurs et dès à présent, cette fonctionnalité devient une obligation pour la validation des nouvelles radios et nouveaux softwares pour le réseau ASTRID. De cette manière, ASTRID s’assure que le réseau puisse fonctionner de la manière la plus optimale possible, même en cas d’événement de grande ampleur.

Fonctionnalité de régulation de la charge du canal de contrôle
En addition du second canal de contrôle équipant les mâts de 6 TTRX ou plus, ASTRID a déployé à l’échelon national la fonctionnalité ‘LIP Load Control’ (LIP, pour Location Information Protocol, étant le protocole standard utilisé pour la localisation des terminaux TETRA). Celle-ci permet, lorsque qu’un seuil d’alerte de charge du canal de contrôle (principal ou secondaire) est atteint en raison d’un nombre trop élevé de messages de localisation, de diminuer instantanément le taux de rafraichissement de ces messages. Il en résulte une maîtrise de la charge du canal de contrôle sur la voie montante. La charge du canal de contrôle sur la voie descendante étant quant à elle auto-régulée par le réseau. Bien que le ‘LIP Load Control’ ait été déployé en vue de le tester in situ lors du Tour de France 2019 en Belgique, les niveaux de charges mesurés, bien qu’élevés à certains moments, n’ont pas atteint les seuils d’alerte déclenchant la diminution du taux de rafraichissement de toutes les radios présentes sous les mâts concernés.

Newsletter background
Recevoir l'E-zine

Abonnez-vous à notre e-zine et restez informé(e). Vous le recevez dans votre boîte mail.

switch achtergrond
SWITCH 36
SWITCH Magazine

Le magazine trimestriel d’ASTRID vous informe de l’évolution des services, des expériences de terrain et des nouveautés technologiques.